En savoir plus

Lancée en février 2020 par la Caisse d’Epargne Normandie avec le soutien de la Région, Kiwaï est la première plateforme de France de financement participatif par prêt dédiée à la transition écologique. Une initiative 100% verte, 100% normande et 100% garantie – pour tous. Le point avec Christophe Descos, Président Kiwaï & CEN Innovation.

Accompagner des projets porteurs de sens

Economie circulaire, développement durable, réduction d’émissions de carbone… De l’installation d’une borne électrique sur le port du Havre à la mise en place d’un champ d’éoliennes au large de Fécamp, en passant par l’agrandissement et la modernisation d’un atelier textile de lin : Kiwaï propose simplement et rapidement à chaque Normand de participer à la transition écologique du territoire, et de récupérer les montants prêtés et leurs intérêts une fois le ou les projets réalisés.

« Lorsque nous avons lancé cette plateforme avec la Région Normandie, nous souhaitions mettre en avant des projets sur le territoire, porteurs de sens, et permettant à l’ensemble des Normands d’y contribuer, selon leurs moyens » explique Christophe Descos, président de Kiwaï-Normandie. Dès 20 euros, chacun peut ainsi participer au financement d’un projet qui lui tient à cœur. « C’est à la portée de toutes les bourses : de 20 à 2000 euros, et accessible à tous, que l’on soit client de la Caisse d’Epargne Normandie ou non. »

Des garanties pour tous

Et parce que ces projets, y compris les plus novateurs, ont toujours une part de risques, la plateforme a cette particularité unique de les garantir grâce à la Caisse d’Epargne Normandie. Un concept qui permet aux contributeurs d’investir pour un résultat concret et sans risques. Pour ce faire, chaque idée est bien évidemment étudiée avec soin. Première étape : soumettre le projet via un formulaire sur le site ou par le biais de l’AD Normandie, l’agence de développement économique – partenaire de Kiwaï.

« Une fois les projets déposés, ils sont étudiés en comité d’agrément, qui rassemble l’AD Normandie, l’ADEME – l’agence de la transition écologique – la BPI et la Caisse d’Epargne Normandie, afin de sélectionner les initiatives les plus impactantes » détaille Christophe Descos. L’étape suivante – le comité de crédits – interne à la banque – vise à vérifier la viabilité et solidité financière du dossier, avant son ouverture à la souscription. « Une fois qu’il est mis en ligne, cela part généralement assez vite ; chaque personne inscrite sur la plateforme reçoit les opportunités d’investissement. Cela part en quelques heures ! » se réjouit Christophe Descos.

local et durable

Pour le moment, Kiwaï recense un peu plus de 2000 inscrits, et enregistre entre 10 000 et 15 000 visiteurs uniques. Douze projets ont été réussis, le plus petit nécessitait 20 000 euros et le plus gros, 750 000 euros, avec une durée moyenne comprise entre 3 et 5 ans. « Le premier projet accompagné était très évocateur : pour réduire l’émission de carbones, la pollution sonore et le coût des péniches, qui faisait tourner leurs moteurs diesel pour avoir de l’électricité amarrées au port fluvial du Havre, l’entreprise SGA Mobility de Rouen a proposé d’installer 2 bornes de distribution d’électricité. Une première borne a été financée sur Kiwaï, pour un coût de 50 000 euros et une soixantaine de participants. Tout le monde était gagnant, d’un point de vue écologique comme économique ! »

Autre exemple, le plus gros et le plus emblématique à ce jour : la création d’un parc éolien en mer, au large de Fécamp. Un investissement de 2 milliards d’euros pour EDF et ses partenaires qui permettra d’alimenter en électricité l’équivalent de la moitié des foyers de Seine-Maritime. « Le projet s’est clôturé en janvier dernier, après seulement 23 jours de publication, grâce à 482 contributeurs pour un total de 750 000 euros sur 5 ans, et un taux d’intérêt de 3% par an garanti » précise le président de la plateforme. Ce futur parc, dont la mise en service est prévue fin 2023, sera composé de 71 éoliennes localisées à plus de 13 km des côtes.

 

Mailler le territoire

 « Notre objectif est de mettre en avant différents types de projets, de toutes tailles, et d’être assez exhaustif en termes sectoriels » précise le président. Seule contrainte : avoir un impact direct sur l’environnement, décarboné ou recyclé. Associant de manière unique une région et une banque pour développer la croissance verte, Kiwaï intéresse de plus en plus d’autres territoires, et pourrait, à terme, faire des émules. « En Normandie, comme ailleurs en France, l’enjeu désormais est d’accélérer sur les énergies renouvelables » stipule Christophe Descos. « Les opérateurs sont habitués à utiliser du financement participatif et sont très en demande de ces initiatives qui associent le grand public. »

©AdobeStock

 

Vous avez un projet de nature à participer à la transition écologique de la Normandie ?  Déposez votre projet : https://kiwai-normandie.fr/pre_project/new

 

Vous souhaitez investir dans des projets régionaux responsables et devenir acteur du développement durable sur le territoire normand ? Inscrivez-vous pour recevoir les opportunités de contribution : https://kiwai-normandie.fr/projets

Plus d’infos : https://kiwai-normandie.fr/

Haut de la page

Fermer la recherche