En savoir plus

©Mathilde Mochon

Spécialiste du mareyage, de la transformation et de la distribution des produits de la mer, pionnière dans la traçabilité des produits français, Manche Marée, entité du groupe Normandie Seafood, a reçu le trophée de l’innovation agroalimentaire par l’Association régionale des entreprises alimentaires (Area) dans la catégorie « Saveurs de Normandie ». Présentation d’une entreprise familiale qui a, depuis ses débuts, à cœur de valoriser la qualité des produits du littoral normand.

Un groupe, trois sociétés, deux métiers

Le groupe Normandie Seafood réunit aujourd’hui trois entités : Manche Marée, Rouen Marée et Caen Marée. Son cœur de métier ? Le mareyage, la transformation et l’expédition des produits côtiers normands, frais ou surgelés. Une activité assurée par Manche Marée, à Cherbourg-en-Cotentin, créée en 1964. « C’est l’ADN de notre entreprise : valoriser les produits normands en France et à l’international » explique Pierre Gouix, responsable achats/ventes et marketing. La structure livre ainsi des plateformes d’achat de grande surface, des grossistes comme à Rungis, mais aussi exporte vers l’Allemagne, l’Italie et la Suisse.

« Ce sont vraiment les produits côtiers normands et français, leur traçabilité et leur qualité que nous mettons en avant »

Une affaire de famille pour cet arrière-petit-fils de poissonnière… « Je représente la 4ème génération : mon arrière-grand-mère pêchait à pied dans la Baie du Mont-Saint-Michel, mon grand-père a eu un box sous la criée de Cherbourg, mon père a fondé Normandie Seafood en 2004… On a tous attrapé le virus de la marée ! » s’exclame-t-il, un sourire dans la voix. Le groupe assure également la distribution de produits de la mer français – toutes gammes – sur l’ensemble de la Normandie. Grandes surfaces, restaurateurs, traiteurs, restauration collective, comme les lycées, collèges ou EHPAD… « Là, les trois sites jouent le rôle de centres de distribution. Nous avons aussi une grosse part de marché chez les poissonniers, des ambulants comme des points fixes, et livrons des plateformes e-commerce » précise Pierre Gouix.

Chaque matin, Normandie Seafood s'approvisionne auprès des criées normandes

Rassurer le consommateur

Tous les matins, l’entreprise s’approvisionne auprès des criées normandes, mais également une en Bretagne et trois en Loire-Atlantique. Poissons, coquillages, crustacés… « les achats se font à partir de 4h30, puis la marchandise est rapatriée sur Cherbourg, où elle est agréée, puis transformée, emballée avant d’être expédiée le matin même par transporteur ou via nos camions » détaille le mareyeur. En 2010, Normandie Seafood met en place un système de traçabilité, indiquant notamment le nom du bateau de pêche et le port de débarque du produit vendu.

« En rayon frais, ce système de traçabilité sur la barquette, cela n’existe nulle part ailleurs »

Mais cette traçabilité « du bateau à l’assiette », ne se destine surtout, à l’époque, qu’aux revendeurs : chefs de rayon, restaurateurs ou poissonniers. « Nous souhaitions également garantir la qualité et le mettre en valeur vis-à-vis du consommateur » souligne Pierre Gouix. C’est chose faite en 2020 lorsque le groupe relance sa marque « La pêche au goût du jour » via Manche Marée avec des produits frais-emballés : merlan, aiglefin, grondin, noix de St-Jacques, bulots de Granville, tacaud… Une offre pensée et conçue pour le e-commerce, le drive ou la vente en magasin en libre-service.

 

©Mathilde Mochon

Saveurs de Normandie

Une traçabilité innovante qui a valu à Manche Marée de recevoir, en octobre, le trophée Saveurs de Normandie aux Trophées de l’Agroalimentaire organisés par l’Area. « Nous achetons sur 150 bateaux différents, cela permet au consommateur d’avoir, d’un coup d’œil, l’assurance que c’est un produit local via la marque Saveurs de Normandie, le nom du bateau et le port de débarque. » En outre, les barquettes disposent d’un QR code qui donne accès à la fiche signalétique du bateau : immatriculation, nom du capitaine, port de rattache, taille, photo voire vidéo… L’objectif ? Garantir et valoriser les produits côtiers et assurer le consommateur de son achat de proximité. « Les atouts de la Normandie ? Ses ports, sa flotte de pêche et les produits de très bonne qualité qui sont débarqués. » On l’aura compris, Normandie Seafood est très attachée à mettre en valeur la fraîcheur de l’offre côtière normande.

« Nous avons des produits exceptionnels ici, tels que le homard bleu du Cotentin ou la coquille Saint-Jacques de Normandie »

Un engagement que l’entreprise exprime également à travers son adhésion au groupement qualité Normandie Fraîcheur Mer. Le groupe est notamment l’un des fournisseurs officiels de l’opération la Grande Débarque, qui, chaque année, propose des événements gourmands en France autour de la coquille Saint-Jacques de Normandie. Intervenant juste après la pêche – agréage pour vérifier la taille, sélection des qualités, emballage, expédition et, le cas échéant, la transformation – l’entreprise se devait de participer à cette opération. « Nous avons de la chance d’avoir ce gisement par ailleurs très bien contrôlé, en termes de quotas de pêche et de renouvellement de la ressource » explique le mareyeur. Quant aux projets, ils foisonnent : le prix aux Trophées de l’agroalimentaire en poche, Caen Marée vient renforcer la distribution des produits de Normandie Seafood qui souhaite en outre développer sa gamme « La pêche au goût du jour » et acquérir de nouveaux clients.

 

En bref :

  • Le mareyage consiste à acheter du poisson en gros sur les côtes, à les apprêter, les conditionner, les transporter et les revendre à un grossiste ou à un commerçant de détail.

 

  • Normandie Seafood, c’est trois entités :

 

Manche Marée (1964) : Basée à Cherbourg-en-Cotentin, Manche Marée expédie les produits vers la France, l’Europe et l’international. C’est aussi dans la Manche que les produits sont transformés et conditionnés.

Rouen Marée (rachat en 2012) : Basée sur le M.I.N. de Rouen, Rouen Marée distribue les produits sur la Normandie et l’Île-de-France.

Caen Marée (2021) : Basée à Caen, Caen Marée distribue les produits sur la Normandie.

 

  • Avec ses 640 km de côtes, ses ports et ses 6 criées, la Normandie est la troisième région française en termes de tonnage de débarque de pêche et la première pour les coquillages et crustacés.

 

  • Organisée par l’Association régionale des entreprises alimentaires (Area) de Normandie, la 15e édition des Trophées de l’Agroalimentaire a eu lieu jeudi 14 octobre à Caen. Elle récompense les innovations des acteurs du secteur : TPE, PME et grands groupes.

 

 

Haut de la page

Fermer la recherche