En savoir plus

Association des Anciens d’Alpine – Jacques Bornic

Après s'être installés en Normandie, les cadres ou les investisseurs ne veulent plus la quitter tant elle a des avantages avec ses atouts naturels.

Président AAA

Jacques Bornic est le président de l’association des anciens d’Alpine

Pouvez-vous nous présenter votre structure ?

L’association a été créée en janvier 2002 à l’initiative de pionniers de l’épopée Alpine. Elle compte aujourd’hui une centaine de membres et à la faveur de la renaissance de la marque en 2017, vient de s’ouvrir à tous les actifs d’Alpine.

 

Elle s’est donné un triple objectif :

 

  • Pérenniser l’image de la marque Alpine;
  • Perpétuer l’esprit insufflé par Jean Rédélé, créateur de l’entreprise et de la marque, et les valeurs propres à l’équipe Alpine;
  • Contribuer au rayonnement de la culture automobile présente à Dieppe depuis plus d’un siècle.

Ce groupe de passionnés a conservé le goût du challenge hérité de l’équipe de compétition d’Alpine. Son approche consistait à dire : « Si nous avons su nous surpasser pour décrocher une victoire, nous saurons encore relever des défis réputés impossibles ! »

 

Cet état d’esprit les anime toujours.

 

Pourquoi avoir rejoint le réseau de partenaires ?

Alpine est une marque dieppoise et normande de notoriété internationale.

 

La marque et la « Société des Automobiles Alpine » ont été créées en 1955 à Dieppe par le Dieppois Jean Rédélé. Ses équipes, engagées sur tous les terrains du sport automobile, ont créé une légende, symbolisée par la « Berlinette A110 » (fabriquée dans 5 pays dont le Mexique et le Brésil) et ses innombrables victoires. Elle est à l’origine de la création de plus de 150 clubs répartis sur tous les continents. Pour leurs adhérents, la ville où la voiture est née est une sorte de Mecque, d’où la formule : « Alpine c’est Dieppe et Dieppe c’est Alpine. »  Pour mémoire, on a recensé 97 000 visiteurs lors du dernier rassemblement de clubs organisé fin mai 2022.

 

Mise en sommeil en 1995 par le Groupe Renault, qui avait racheté la société dans les années 70, Alpine renaît en 2017 à Dieppe avec la production de la nouvelle A110. En 2021, Alpine devient l’une des 4 marques de Renault Group, fait son retour à l’international sur les circuits dans les championnats du monde de Formule 1 et d’Endurance et annonce la production, à Dieppe, de son futur Crossover GT
100 % électrique.

 

Depuis longtemps, l’AAA avait le projet de création d’un musée Alpine à Dieppe, et c’est une opportunité récente qui leur a permis de cofinancer une étude de faisabilité sur le site historique de l’entreprise, rue Thiers, au cœur de la ville, avec de nombreux soutiens, dont ceux des Directeurs Généraux d’Alpine et de Renault.

 

Cet équipement, à la pointe des technologies numériques, aura vocation à raconter au monde entier l’histoire des « Anciens » en conjuguant ce passé avec son présent et son futur. La volonté de l’AAA et d’Alpine est d’en faire un phare pour Dieppe et la Normandie.

Que diriez-vous aux personnes et/ou aux investisseurs qui hésitent encore à choisir la Normandie ?

….Qu’après s’y être installés les cadres ou les investisseurs ne veulent plus la quitter tant elle a des avantages avec ses atouts naturels – la mer et la campagne – qui lui procurent une qualité de vie exceptionnelle, sa position stratégique et sa proximité de Paris, sa puissante économie et ses filières dynamiques, sa notoriété historique, culturelle, patrimoniale et gastronomique dans le monde.

 

 

 

 

Plus d’infos :

 

Site internet : https://www.retroalpine.com/

Témoignages de partenaires

Olivier SILLION

Olivier SILLION

Chimie pharmaceutique, Savoir-faireBourgtheroulde-Infreville Lire le témoignage

Artmeta

Artmeta

ArtisanatBeaumont-Hague Lire le témoignage

Agence de Développement touristique de l'Eure

Agence de Développement touristique de l'Eure

TourismeEvreux Lire le témoignage

Groupe 6NAPSE

Groupe 6NAPSE

IndustrieVal-de-Reuil Lire le témoignage

Haut de la page

Fermer la recherche