En savoir plus

Eileen Leriche

Dans tous les cas, on fera le test en Normandie qui, j’en suis sûre, sera concluant !

Dans le cadre du job dating « Je m’installe en bord de mer » organisé à Paris conjointement par le département du Calvados, Caen la mer et Latitude Manche le 12 octobre 2021, nous avons rencontré Eileen. Originaire de la Région Centre et vivant à Paris depuis une dizaine d’années, Eileen a le souhait de quitter l’Île-de-France pour la Normandie.

Qui suis-je

Je suis née en Région Centre. J’ai découvert la Normandie quand j’étais jeune, et plus particulièrement Courseulles-sur-Mer de 2003 à 2009, avant d’aller à Lisieux pendant deux ans. Après le bac, j’ai fait un an de droit à Caen mais le milieu ne me plaisait pas, il me paraissait très fermé ! J’avais besoin de changement, je suis donc allée à Paris, pour faire une licence LEA puis un Master spécialisé dans la communication et l’événementiel. Depuis, j’ai travaillé dans deux agences évènementielles parisiennes, dédiées particulièrement aux acteurs de l’automobile.

Pourquoi j’ai envie de quitter Paris

Aujourd’hui, j’ai l’impression de stagner en restant à Paris. Je vais bientôt avoir 30 ans, c’est le moment d’avancer pour moi. J’ai besoin d’espace, d’être dans une ville à taille humaine, proche d’un centre-ville, avoir une voiture, ne pas être trop loin de la mer… Je suis dans une impasse au boulot, les décisions, il faut les prendre maintenant !

Pourquoi la Normandie

Ma famille y habite, je viens souvent à Caen. Et puis, la Normandie, c’est proche de Paris, facilement accessible. Le centre-ville de Caen est plus agréable, le cadre de vie n’est pas comparable. J’adore les marchés : celui de la Place Saint-Sauveur, celui du port… C’est un cadre de vie incomparable à 20 minutes de la mer !

Où j’en suis dans mon projet :

Mon conjoint est de Paris – il est auto-entrepreneur en photographie – ses clients sont tous en Ile-de-France… c’est plus compliqué pour lui d’un point de vue professionnel d’imaginer déménager. Il aime bien passer des week-ends en Normandie mais se demande comment sera le quotidien. Nous visitons déjà des logements… plutôt dans le Calvados. En tout cas, pas forcément en bord de mer, mais proche d’une ville.

Mais ce qui est sûr, c’est que l’on part. A court terme, je continue en télétravail avant que l’on ne s’installe définitivement, début 2022.

L’objectif, désormais, c’est de trouver un boulot dans le secteur de la communication et de l’événementiel.

 

Dans tous les cas, on fera le test en Normandie qui, j’en suis sûre, sera concluant !

Témoignages Ambassadeurs

Bruno SLAGMULDER

Bruno SLAGMULDER

Condeau Lire le témoignage

Miriam DESQUESNES

Miriam DESQUESNES

Caen Lire le témoignage

Grégory MANCEL

Grégory MANCEL

La Genevraie Lire le témoignage

Haut de la page

Fermer la recherche