En savoir plus

Emmanuel PLEINTEL

Ambassadeur de la Normandie avec grande conviction !

Qui Suis-je ?

« Pour paraphraser un Normand célèbre, Erik Satie, je pourrais dire : « Normand moi ? Pourquoi voudriez-vous qu’un homme de mon âge ne soit pas normand ? »

En effet, voilà un peu plus de soixante années que je suis venu au Monde Normandie, dans le Calvados. Je n’y ai séjourné que trois mois avant de rejoindre l’Eure et d’y passer toute mon enfance et toute mon adolescence… toute ma jeunesse, en quelque sorte.

Après quelques années à Paris, où j’ai participé pour moitié à l’enfantement de quatre adorables bambins (qui sont toujours adorables et qui ont même fini par se multiplier eux-mêmes – trois en Normandie sur quatre, c’est tout de même une belle proportion), je suis revenu dans l’Eure où je me trouve encore.

J’y passe même mes vacances, sur la côte nord du Cotentin, là où le granit plonge dans la mer, si riche en iode, en huîtres, en tourteaux et autres bienfaits de toutes sortes.

Pour ce qui est de moi, je possède sans aucun doute les sourcils les plus originaux de toute la contrée. Cela compense ma calvitie d’âge mûr. »

La Normandie et moi

« J’essaie d’être l’un de ses ambassadeurs, bien modestement, mais avec conviction. Car je crois en les vertus de l’herbe si grasse et de la mer si verte et si bleue, si proche des merveilles d’Eugène Boudin. Je crois en toutes les beautés patrimoniales, en tous ces Normands qui, au-delà du oui et du non centrifugeurs, sont bien admirables. Je crois en notre énergique industrie, en nos fleuves, en nos arbres, et en notre culture, même si elle a un peu de mal, parfois, à émerger. »

Mon rôle d’ambassadeur

« Délicate question dont la réponse sera forcément diffuse, car c’est un peu quotidien. Je fais l’ambassadeur sans le faire vraiment tout en le faisant…

Evidemment, ma première action est de répondre aux invitations lorsqu’au Musée du Havre, à Deauville ou chez Bohin Normandie Attractivité me convie… Ensuite, je dis du bien de mon pays, soyez-en sûrs. Tenez, l’autre jour, mon beau-frère voulait me convaincre que la Bretagne était plus ceci, plus cela… Eh bien, j’ai réussi, à force d’arguments, à le faire revenir sur son avis : je lui ai préparé une inimitable teurgoule à laquelle il n’a su résister.

Sinon, je fais pas mal de trucs culturels, deci-delà… dernièrement, deux livres : l’un sur le Château de Canon, l’autre sur Erik Satie. J’anime une émission hebdomadaire sur RCF Normandie dans laquelle je parle beaucoup, en musique, de notre région. J’organise des concerts dans l’Eure et dans le Calvados, j’ai même récemment apporté mon aide poétique à des architectes eurois !

Bref, je n’arrête pas de dire que la Normandie est une région inimitable, mais, surtout, j’essaye tous les jours, malgré mon âge (encore jeune), de mettre en relation les Normands entre eux et les non-Normands également. Attention ! N’allez pas me faire dire ce que je n’ai pas dit : je n’établis aucun quota, aucune statistique, je pratique le multipluralisme intergénérationnel – je travaille aussi beaucoup pour les enfants.

En un mot, je m’active pour que la Normandie, à mon humble niveau, soit vive et jolie et, surtout, à faire partager beauté et joie de vivre.

Vive la Normandie ! »

Témoignages Ambassadeurs

Charlotte GAILLON

Charlotte GAILLON

Barentin Lire le témoignage

Aliona BALANEL

Aliona BALANEL

Le Havre Lire le témoignage

Arthur HAVAS

Arthur HAVAS

Flers Lire le témoignage

Marguerite PLEINTEL

Marguerite PLEINTEL

Rouen Lire le témoignage

Haut de la page

Fermer la recherche