En savoir plus

Jérémy Astrié

En Normandie, on peut dire bonjour dans la rue sans passer pour un psychopathe !

Qui suis-je ?

“Je m’appelle Jérémy, je suis né en Ariège, il y a 38 ans. Pour mes études et pour différentes raisons, j’ai voyagé très tôt : à Bayonne, Rennes, en Martinique… Je suis artisan-designer, mon double cursus ébénisterie et design objets me permet de concevoir et de fabriquer des objets pour des clients. Je travaille principalement les fibres végétales telles que le rotin, le bambou ou le bois. J’interviens là où les standards industriels ont leurs limites, c’est-à-dire que je fais du sur-mesure : mes commandes sont souvent des séries limitées ou des pièces uniques. Mes clients sont situés en région parisienne, Bretagne et Normandie.”

La Normandie et Moi

“Je suis arrivé à Saint-Lô, dans la Manche, en 2010, essentiellement pour des raisons familiales et professionnelles : j’étais salarié chez Lehodey Vani-Bois, à Rémilly-sur-Lozon, une vannerie qui a développé son activité d’agencement intérieur. A Saint-Lô, j’ai pu participer au festival Les Hétéroclites organisé par l’association Art Plume, et qui mêle spectacles de rue, musiques actuelles et arts plastiques. J’y présentais mes créations, dans le cadre d’une exposition land art. Cela m’a permis de développer mon réseau professionnel et amical. Par exemple, je me suis fait connaître de l’Usine Utopik, un Centre de Création Contemporaine régional, qui m’a invité au festival des Bords de Vire. En 2015, des raisons familiales m’ont conduit à retourner en Bretagne et je pensais qu’une grande ville comme Rennes allait m’aider à développer mon activité. En définitive, même si le marché – les gros projets, les galeries, les boutiques haut-de-gamme… – est très présent dans les grandes villes, je ne me suis rendu compte que rien ne m’obligeait à y vivre. J’ai donc décidé en 2019 de retourner à Saint-Lô, dans la Manche. J’avais eu un vrai coup de cœur pour la qualité de vie. Je n’ai jamais été très urbain et ce qui me plaît ici, c’est vraiment la dimension d’une ville à taille humaine, et la richesse des rencontres : j’ai retrouvé les amis que j’avais rencontrés, mon réseau humain.”

Mon rôle d’ambassadEUR

“Je précise toujours dans mes communications que mes créations sont fabriquées en France et en Normandie. Même si c’est une valeur affective, je dis souvent que pour moi, la Manche, c’est un peu l’Ariège de la Normandie… Il y a une qualité de vie préservée : de beaux paysages, la nature, les bocages, la mer est à proximité… c’est essentiel. S’il y a une chose qui me paraît importante à valoriser, c’est la proximité, les services à l’échelle humaine, il y a tout mais sans les contraintes de la ville, et ce n’est pas impersonnel. Dans les grandes villes, on a souvent l’impression d’être seul au milieu de tout le monde. Pour le dire autrement : en Normandie, on peut dire bonjour dans la rue sans passer pour un psychopathe !”

Témoignages Ambassadeurs

Sébastien VALLERIE

Sébastien VALLERIE

Caen Lire le témoignage

Cécile VIALLA

Cécile VIALLA

Rouen Lire le témoignage

Christine LE PAPE

Christine LE PAPE

Le Havre Lire le témoignage

Vincent HOLLEY

Vincent HOLLEY

Caen Lire le témoignage

Haut de la page

Fermer la recherche